Le beau risque

Exposed, 1979

Ragaillardi après une thérapie aux méthodes discutables, Mike Oldfield effectue, avec le concours de près de 40 musiciens, une ambitieuse tournée européenne qui coûtera excessivement cher. Question de rentabiliser l’opération, le musicien, qui a l’habitude de miser sur la technologie des studios, relèvera, tel un funambule s’exécutant sans filet, l’énorme défi d’un album en concert : Exposed. Il en ressort un Tubular Bells écourté et plus rock ainsi qu’un Guilty grisant d’énergie en clôture de programme. Quant à Incantations, qui ouvre le bal avec splendeur, les chœurs hypnotiques et le poème lyrique qu’interprète Maddy Prior lui confèrent une dimension mystique qui fait de la pièce une prière païenne. Condensée, la pièce émeut davantage. Authentique et transcendant.

© Robert Hamel, janvier 2012. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s