Quelle famille!

Familia (Louise Archambault, 2005)

Familia (Louise Archambault, 2005)
Deux mères que tout oppose et que seul un lien familial unit : l’une en chute libre, l’autre accrochée à l’illusion du contrôle. La première, dévorée par le jeu, court droit à sa perte; la seconde, en apparence mère et épouse parfaite, soulève lentement le voile du drame qui la guette. Deux adolescentes en crise, et la vie qui trouve toujours le chemin qui mène à soi. Louise Archambault signe ici un premier long métrage intelligent et bien ficelé avec le soutien d’une brochette de talents sûrs (Sylvie Moreau, Macha Grenon [criante de vérité], Vincent Graton, Micheline Lanctôt, Jacques L’Heureux, Patricia Nolin, Paul Savoie ainsi que les jeunes Juliette Gosselin et Mylène Saint-Sauveur, toutes deux excellentes). Je retiens essentiellement deux scènes : celle où Gabrielle découvre que sa mère a lu son journal intime et la finale, dans laquelle Janine, digne jusqu’à la toute fin, orchestre un spectaculaire coup de théâtre.

Rafraîchissant et inspirant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s