À propos de l’auteur

Robert Hamel, auteur du blogue Lune funambule.

Je suis un écrivant professionnel (rédacteur agréable et traducteur agréé). Je suis également :

  • obsédé textuel;
  • endorphinomane;
  • audiophilosophe;
  • ornithophile;
  • apprenti poète;
  • philosophe en formation (cours du soir);
  • maîtrisant en bonheur et en sérénité (mémoire en cours, mais je ne me souviens plus de ce que j’y ai écrit dernièrement).

Vous trouverez sur ce blogue des poésies, essentiellement québécoises. Au plaisir de lire vos commentaires!

© Robert Hamel, mars 2013. Tous droits réservés.

Toute reproduction, représentation ou diffusion, partielle ou complète, par quelque moyen que ce soit, est strictement interdite sans le consentement de l’auteur de ce blogue et des auteurs qui acceptent d’y publier leurs textes.


6 réflexions sur “À propos de l’auteur

  1. Il fallait que je passe ici. Il fallait que vous sachiez que j’ai été particulièrement touchée par ces quelques mots à propos d’un billet intitulé par mes soins (puisque j’en suis l’auteur) « Chômeuse à vendre – Chronique d’un recrutement » et rebaptisé, improprement, sur un autre site « Confession d’une chômeuse à vendre ». Ce texte n’est en rien une confession pour la simple et bonne raison que c’est un objet littéraire et que vous êtes, me semble t-il, le seul à l’avoir lu ainsi. Et pour cela je vous remercie !

    Et maintenant que je vous ai découvert, je vais aller lire votre poésie car je suis poète aussi.

    • Robert Hamel dit :

      Bonjour Emma (si vous le permettez, je vous appellerai Emma),

      J’ai été très impressionné par la qualité de votre prose : votre sens du rythme, la précision chirurgicale de vos phrases, la justesse du propos, l’émotion que vous avez fait naître en moi (j’ai ressenti l’indignation résignée de la narratrice en lisant votre texte), la façon avec laquelle vous allez droit à l’essentiel. Je vous encourage fortement à persévérer. Je ne suis ni expert ni prophète. Je ne suis même pas un auteur publié (mais j’ose me croire publiable, je reviens à la littérature après un long silence). Je puis toutefois vous dire une chose : à mes yeux, vous êtes une écrivaine.

      Si le coeur vous en dit, je vous encourage à lire ma poésie «La dernière seconde» lorsque vous aurez un moment. Sur les plans de la forme et de l’intensité, c’est probablement ce que j’ai écrit qui s’approche le plus de votre texte.

      En terminant, je vais m’abonner à votre blogue. Puisque j’y suis arrivé par un hyperlien sur Facebook il y a quelques jours déjà, je ne sais plus trop comment le retrouver. Vous seriez gentille de me laisser un hyperlien. J’en ferai ensuite un signet et je ne vous ennuierai plus.

      Merci d’écrire, merci de m’avoir écrit et au plaisir,
      Robert

      • Robert,

        J’ai lu votre « dernière seconde » et effectivement aussi courte seconde soit elle, c’est l’intensité de toute d’une vie qui l’habite ! Je suis extrêmement sensible à la manière dont vous avez développé le thème de la mort, et celui de la vie. Ce texte est empreint d’une force troublante sur le fond mais aussi dans sa forme.

        La mort fait aussi partie de ces sujets que j’aime traiter, parfois avec une certaine violence d’intensité, voire dureté penseront sans doute certains. Je pense que ma nature « fauve » s’écrit dans ma prose comme dans mes rimes.

        C’est un plaisir d’échanger avec un autre auteur. Car publiés ou pas, mon cher Robert, nous sommes bel et bien des auteurs. Et au risque de manquer d’humilité il me semble que vos écrits comme les miens ne valent pas moins par leur qualité littéraire que certaines publications. A ce propos, je vous remercie pour vos éloges sur ma manière d’écrire. Cela me touche beaucoup et m’encourage évidemment vous vous en doutez.

        Au plaisir de vous lire.

  2. jobougon dit :

    A lire ta poésie, d’apprenti poète pour reprendre tes termes, je dois dire que je n’en ressors pas indemne. Quelle lucidité, mais aussi quelle force de vie !
    « D’apprenti sage », il me semble que c’est réussi.
    Les mots que tu écris nous retiennent jusqu’au bout, et chaque texte est abouti, je suis fan.
    Merci de nous les offrir en ligne…

  3. Sandrine dit :

    Bonjour,
    Je découvre votre blog et apprécie mes lectures …
    Je suis poètesse Française et j’aimerai savoir si vous aimeriez lire quelques un de mes textes ?
    Au plaisir de vous lire.

    Bien poétiquement,

    Sandrine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s