Lézanges reçoivent Yvon d’Anjou le 9 mai

Montréal, le 3 mai 2017 – Lézanges recevront le poète underground bien connu Yvon d’Anjou dans le cadre d’une soirée de poésie qui promet d’être full testostérone et rock n’ roll le 9 mai prochain au Bistro Le Ste-Cath.

15781252_10208176716801637_2615734143436702615_nYvon d’Anjou, que plusieurs considèrent comme l’héritier spirituel des Lucien Francœur, Denis Vanier et autres Louis Geoffroy, a publié six recueils au cours des dernières années, dont Urbanidées, publié en 2013 (prix de la Fédération québécoise du loisir littéraire et prix Fernande Pelletier-Neveu), sans compter tous les autres projets qu’il mijote. Le poète originaire de Saint-Henri, qui se réclame à la fois de la beat generation et de la contre-culture du tournant des années 1970, livre une poésie percutante et musicale, teintée d’existentialisme, d’américanité et de québécitude.

Trois autres poètes compléteront l’affiche, soit :

10448451_10153115503993662_1611490024171158858_oAlain-Arthur Painchaud, qui a acquis ses lettres de noblesse entre autres au sein du légendaire groupe Conventum et de la mythique revue Steak Haché;

marcogeoffroyMarco Geoffroy, un auteur qui a remporté le prix Alphonse-Piché 2012 pour sa suite poétique Coma symphonique, publié cinq ouvrages et reçu des éloges radiophoniques de nul autre que Jean-Paul Daoust;

imagesderfDerf (www.fred00.com), musicien à la feuille de route étoffée, entre autres au sein de Master in fine. Derf, qui en 2015, a lancé l’album dark folk Le Temps Bourg, prévoit publier un recueil de poésie et un album d’ici la fin de 2017.

Cette soirée devait avoir lieu à l’origine le 14 mars dernier, mais plus de 50 centimètres de neige sont alors tombés sur le sud-ouest du Québec, rendant les routes impraticables et forçant le report de cet événement. Mardi prochain, les amateurs de poésie percutante à la sauce rock n’ roll seront enfin servis à souhait.

À propos de Lézanges
LesangesClaudine Lippé et Robert Hamel ont formé Lézanges en 2015. Claudine Lippé a remporté le premier prix du concours de poésie La rivière des Mille-Îles m’inspire en décembre 2015. Pour sa part, Robert Hamel a publié Les souvenirs ventriloques (Éditions de l’étoile de mer, 2013). Outre de nombreuses lectures publiques et un recueil à deux voies en chantier, chacun nourrit des projets en solo.

À propos du Bistro Le Ste-Cath
BistroEn phase avec la collectivité, Le Bistro Le Sainte-Cath (www.stecath.com). Combine cuisine créative, scène artistique vivante et aide aux personnes marginalisées. Pour cette raison, le Bistro verse tous ses profits à un nombre important d’organismes communautaire et agit à titre d’incubateur d’artistes en proposant chaque année quelque 260 spectacles gratuits et variés.

Lézanges et le Bistro Le Sainte-Cath attendent le public en grand nombre le 9 mai 2017. La soirée commencera à 19 h. Le Bistro est situé au 4264, rue Sainte-Catherine Est (métro Pie-IX et autobus 139 Sud ou métro Papineau et autobus 34 Est). L’entrée est gratuite. Vous  pouvez réserver votre place en composant le : 514-223-8116.

– 30 –

Pour renseignements :
Robert Hamel
roberthamelap@gmail.com
514-831-8798

Les anges reçoivent la poète Audrey Gauthier

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

12072578_10153844192215934_6800274054399163380_nMontréal, le 5 janvier 2017 – La jeune poète Audrey Gauthier sera la tête d’affiche de la soirée Des anges et des mots du 10 janvier prochain. Outre Audrey, les anges accueilleront également Brigitte Therien, Vicki Laforce et Normand Lebeau.

Audrey Gauthier a signé un premier recueil remarqué, Une espèce de l’abîme, aux Éditions du Noroît en 2016. Certains de ses textes ont également été récités par Chloé Sainte-Marie sur son livre-disque À la croisée des silences, paru à l’automne 2014.

10418305_679409788778951_1559417837449555285_nEnsemble, Brigitte Therien et Normand Lebeau co-animent La Cour des poètes depuis maintenant quelques saisons. Brigitte Therien est venue à la poésie de micro par le slam, duquel elle a conservé le goût de textes brefs et percutants, mais mis de côté l’aspect compétitif au profit de prestations plus théâtrales.

15492285_1292245327531984_5826002250477985310_nPour sa part, Normand Lebeau a donné dans la nouvelle avant d’opter pour une prose poétique, résultat de sa participation à un cercle de poésie. Sa verve déjantée et irrévérencieuse a fait de lui l’un des poètes les plus rigolos qui soient et il ne rate jamais une occasion de dérider l’assistance.

15826725_102319423607471_9108349486270614233_nÀ ce jour, Vicki Laforce a signé quatre recueils de poésie, dont les deux plus récents aux Éditions de l’étoile de mer. Ces dernières années, elle s’est éloignée de la scène pour se concentrer sur l’écriture. Elle prépare en ce moment un cinquième recueil et un premier roman.

À propos des anges déçus

LesangesClaudine Lippé et Robert Hamel ont formé les anges déçus en 2015. Claudine Lippé a remporté le premier prix du concours de poésie La rivière des Mille-Îles m’inspire en décembre 2015. Pour sa part, Robert Hamel a publié Les souvenirs ventriloques (Éditions de l’étoile de mer 2013). Outre de nombreuses lectures publiques et un recueil à deux voix en chantier, chacun nourrit des projets en solo.

À propos du Bistro Le Sainte-Cath

BistroEn phase avec la collectivité, Le Bistro Le Sainte-Cath (www.stecath.com) combine cuisine créative, scène artistique vivante et aide aux personnes marginalisées. Pour cette raison, le Bistro verse tous ses profits à un nombre important d’organismes communautaires et agit à titre d’incubateur d’artistes en proposant chaque année quelque 260 spectacles gratuits et variés.

Les anges déçus et le Bistro Le Sainte-Cath attendent le public en grand nombre le 10 janvier 2017. Le Bistro est situé au 4264, rue Sainte-Catherine Est (métro Pie IX et autobus 139 Sud ou métro Papineau et autobus 34 Est). L’entrée est gratuite. Il est fortement conseillé de réserver : 514-223-8116.

– 30 –

Renseignements :
Robert Hamel
roberthamelap@gmail.com / 514-831-8798

Des anges et des mots au Sainte-Cath dès le 13 septembre

Montréal, le 20 juillet 2016 – Les membres du duo poétique les anges déçus, Claudine Lippé et Robert Hamel, sont fiers de s’associer au Bistro Le Sainte-Cath afin de présenter une série de soirées poétiques mensuelles dans le cadre des mardis de poésie du Bistro.

BistroIntitulée Des anges et des mots – le cabaret poétique des anges déçus, cette série privilégiera une poésie résolument urbaine et fera la part belle aux poètes d’Hochelaga-Maisonneuve. Les soirées auront lieu le deuxième mardi du mois, de septembre 2016 à mai 2017 inclusivement, à compter de 19 heures. Il y aura relâche en décembre.

Empruntant à la formule cabaret, Des anges et des mots ne se limitera pas à la seule poésie de la langue, puisqu’elle orientera aussi les projecteurs vers d’autres disciplines des arts et du spectacle. Le poète, peintre et animateur de radio Éric Arson (www.ericarson.com) sera la tête d’affiche de la grande première, qui aura lieu le 13 septembre 2016. Trois autres poètes et un performeur se joindront à lui ce soir-là. Il est à noter que Des anges et des mots préconise la parité hommes-femmes et la participation d’artistes issus des minorités culturelles. De plus, elle tendra à alterner entre tête d’affiche masculine et féminine d’un mois à l’autre.

ÉricA«Lorsque les anges déçus ont présenté leur projet, nous avons tout de suite senti qu’il y avait une forte convergence entre nous sur le plan des idées et des valeurs», déclare Raymond Viger, directeur général du Journal de la Rue qui chapeaute entre autres le Bistro. «Les anges déçus ont proposé un concept qui se marie bien à la vocation du Bistro», enchaîne Patrick Joseph, mieux connu sous le surnom B.U. (prononcer Be You), gérant et directeur artistique du Bistro.

Ainsi soit-il«C’est un réel bonheur de travailler de concert avec le Bistro», ajoute l’ange déçu Claudine Lippé. Le poète Éric Arson affirme pour sa part: «Je suis flatté d’avoir été choisi comme tête d’affiche de la toute première édition, surtout que j’ai choisi le Bistro pour lancer Ainsi soit-il, mon recueil multiforme (Éditions TNT, 2016)». Enfin, l’autre ange déçu, Robert Hamel, termine en soulignant que Claudine et lui «souhaitent dynamiser le concept de soirée de poésie, comme en témoigne le choix d’Éric Arson pour la grande première».

À propos du Bistro Le Sainte-Cath
En phase avec la collectivité, Le Bistro Le Sainte-Cath (www.stecath.com) combine cuisine créative, scène artistique vivante et aide aux personnes marginalisées. Pour cette raison, le Bistro verse tous ses profits à un nombre important d’organismes communautaires et agit à titre d’incubateur d’artistes en proposant chaque année quelque 260 spectacles gratuits et variés.

LesangesÀ propos des anges déçus
Claudine Lippé et Robert Hamel ont formé les anges déçus en 2015. Claudine Lippé a gagné le prix de poésie La rivière des Mille-Îles m’inspire en décembre 2015. Pour sa part, Robert Hamel a publié Les souvenirs ventriloques aux Éditions de l’étoile de mer en 2013. Outre de nombreuses lectures publiques et un recueil à deux voix en chantier, chacun nourrit des projets en solo.

Les anges déçus et le Bistro Le Sainte-Cath attendent le public en grand nombre le 13 septembre 2016. Le Bistro est situé au 4264, rue Sainte-Catherine Est (métro Pie IX et autobus 139 Sud). L’entrée est gratuite. Pour réservations: 514-223-8116.

– 30 –

Renseignements:
Robert Hamel
roberthamelap@gmail.com
514-831-8798

Patrick B.U. Joseph
b.ubookings@gmail.com
514-831-1136

Gabrielle Tremblay, le coup de coeur 2015 de Lune funambule

Gabrielle Tremblay, auteure de Le ventre des volcans et protagoniste de Broadway brûle.

Gabrielle Tremblay

J’ai le bonheur de commencer l’année 2016 de Lune funambule avec mon coup de cœur poétique 2015 : Gabrielle Tremblay, auteure de Le ventre des volcans (Éditions de l’étoile de mer, 2015) ainsi que protagoniste et assistante à la réalisation (entre autres titres) de Broadway brûle, une réalisation de Nicolas Fiset.

Le ventre des volcans, une crise identitaire tout en poésie

Bien que Gabrielle Tremblay ait commencé à écrire Le ventre des volcans avant même d’en tracer les premiers jets, ce recueil est le fruit de plus de cinq années d’écriture et de réécriture. Comprendre l’amour, aimer au-delà de l’amour, voilà des mystères que tente d’élucider cet ouvrage.

Ce recueil est un portrait intimiste des luttes universelles : s’affranchir des angoisses quotidiennes, composer avec ses obsessions, survivre aux chutes pour mieux se relever dans la droiture du jour qui s’éveille, vivre sa vie de la façon la plus honnête possible.

L’auteure aborde dans cet ouvrage des thèmes lourds avec une sensibilité déconcertante et une vulnérabilité palpable, névrotique.

Quelques mots sur l’auteure

Gabrielle Tremblay est une habituée des soirées du Tremplin d’actualisation de poésie (TAP) animées par André Marceau à Québec, et de plusieurs autres événements de la scène québécoise (spectacles-bénéfices ou autres). Le cinéma, la littérature et la musique teintent sa prose depuis la fin de l’adolescence.

Participer à divers courts-métrages en tant qu’actrice et s’adonner à la photographie en tant que modèle représentent pour elle des façons palpitantes de célébrer sa féminité, son identité.

Ayant assumé sa transsexualité à l’âge de 21 ans, Gabrielle peut enfin donner une voix plus juste aux luttes qui la tourmentent et aux espérances qui l’habitent. Le ventre des volcans est son premier ouvrage de poésie publié.

 

Jean Royer passe à table aux Contes à rendre

Le poète réputé Jean Royer, prix Athanase-David 2014 pour l’ensemble de son oeuvre, est passé à table dans le cadre de l’émission Les contes à rendre du 8 octobre 2015 sur les ondes de Radio Centre-ville. À cette occasion, il s’est livré avec beaucoup de générosité.

Émission Les contes à rendre du 8 octobre 2015

Je suis heureux, privilégié et honoré d’avoir reçu un homme et un artiste d’une telle qualité pour ma dernière entrevue aux Contes à rendre. J’en profite donc pour remercier cet acteur important de la scène culturelle québécoise des 50 dernières années d’avoir accepté l’invitation, et je lui souhaite de nombreux autres beaux moments de création.

J’aimerais également remercier tous mes invités qui, au fil du temps, m’ont fait cadeau d’un peu d’eux-mêmes et qui m’ont permis d’apprécier pleinement le rôle d’intervieweur. Je remercie Marc Lavoie de m’avoir tendu mon premier micro et de m’avoir fait découvrir le bonheur de la radio. Je remercie Nathalie Turgeon d’avoir balisé le terrain et de m’avoir encadré dans la préparation nécessaire à cette entrevue. Je remercie également mes collègues de la radio, Yvon Jean, Yvon d’Anjou et Akim Kermiche, qui m’ont épaulé au fil du temps. Je remercie Madame Minou d’avoir égayé nos soirées et de m’avoir fait sourire. Enfin, je remercie toutes celles et tous ceux qui m’ont encouragé, d’une façon ou d’une autre, dans mes activités radiophoniques au fil du temps.

Longue vie à Jean Royer! Longue vie aux Contes à rendre! Et vive la poésie!

Perfectif (Clodius Le Rimailleux)

Clodius Le Rimailleux

Perfectif
nous te voulons pendant que nous sommes
nous te voulons pendant que nous sommes
toi mon rituel
mon état primal
mon comble
que nous faut-il apprendre pour brosser les cheveux de ta comète
je lis le tarot comme une lettre à la poste
et toi tu nous chantes des histoires à dormir à la belle étoile
façonne-nous le ventre de nourritures spirituelles
et de gâteaux au beurre
verrons-nous ta peau luire les canicules nocturnes
verrons-nous tes pieds marteler tes joies comme tes espoirs
verrons-nous l’aurore materner notre peine quand il faudra foutre le camp dans les fabriques à placebos
j’aurai connu l’instant de tes soins
j’aurai connu ta voix
l’orphelinat c’est la discipline le labeur et la vaillance
la tyranie c’est quand ce n’est pas toi qui heurte ma stratosphère
lumière
nuit
lumière
nuit
les vecteurs les dérivés
lumière
nuit
lumière
nuit
mon regard bâille à la voûte veloutée des choses dans l’ordre cosmique de la perfection
puisque nous n’y parvenons guère loin de ton affiliation
nous faudra-t-il mourir pour aboutir à toi

— Clodius Le Rimailleux, septembre 2015, © tous droits réservés pour tous pays.

José Acquelin passe à table aux Contes à rendre

José Acquelin

Le poète primé José Acquelin, Prix du gouverneur général 2014 pour son recueil Anarchie de la lumière (Éditions du Passage, 2014)passe à table au cours de l’édition du 10 septembre 2015 de Les Contes à rendre, diffusée sur les ondes de Radio Centre-ville (102,3 FM) et webdiffusée au www.radiocentreville.com. À cette occasion, l’auteur est cuisiné avec soins par les mirontons Jean Yves Métellus et Robert Hamel. José Acquelin s’est livré avec beaucoup de candeur et de générosité, abordant des thèmes tels que la poésie, l’art, la vie, la mort, la liberté, la création, la diffusion, le chaos, l’imprévisible, la coïncidence et, bien sûr, la lumière.

Les Contes à rendre est diffusée tous les jeudis, de 6 h à 8 h.
Production et recherche : Nathalie Turgeon et Marc-André Lavoie
Réalisation, coordination et régie : Marc-André Lavoie
Captation vidéo : Akim Kermiche

Entrevue José Acquelin passe à table en format vidéo